Get Abord clinique des urgences traumatiques au cabinet du PDF

By Jean-Claude Pire

ISBN-10: 2287251707

ISBN-13: 9782287251702

ISBN-10: 2287281649

ISBN-13: 9782287281648

Cet ouvrage a ?t? con?u comme une aide pour le m?decin g?n?raliste, confront? quotidiennement ? los angeles pathologie traumatique. Les deux auteurs, urgentistes exp?riment?s, apportent des r?ponses claires, concises et pratiques aux probl?mes que posent les l?sions traumatiques. Des gestes simples, un abord clinique d?taill?, l. a. n?cessit? de recourir ou non ? des examens compl?mentaires ou ? un avis sp?cialis? sont ici expliqu?s et justifi?s. Le kind est pr?cis, concis, et un lexique compl?te les d?finitions et les mat?riels cit?s dans le texte.

Show description

Read or Download Abord clinique des urgences traumatiques au cabinet du generaliste (Abord clinique) PDF

Similar french books

Extra info for Abord clinique des urgences traumatiques au cabinet du generaliste (Abord clinique)

Example text

La prescription de cannes anglaises est systématique. L’existence d’une ecchymose plantaire, d’apparition immédiate ou retardée, doit toujours être recherchée. Sa découverte signe l’existence d’une autre lésion (fracture du calcanéum, du tarse, ou arrachement de l’aponévrose plantaire). La prescription d’héparines de bas poids moléculaire est discutée : nous la recommandons dès que l’appui est impossible ou interdit, c’est-à-dire tant que le mollet ne se contracte pas, donc ne participe pas au retour veineux.

Malléole externe Antépulsion du talon Fig. 14 – Recherche d'un tiroir antéro-postérieur testant le ligament latéral externe. 42 ENTORSES Entorse grave La marche est franchement douloureuse, parfois refusée. L’ecchymose est bilatérale, il existe une douleur de deux faisceaux du ligament latéral externe et d’un faisceau du ligament latéral interne. Les mouvements forcés en tiroir et en varus sont douloureux. Tous les intermédiaires sont bien entendus possibles et laissés à l’appréciation du clinicien.

Les premiers gestes comportent toujours le repos, le glaçage et l’immobilisation. On y associera une couverture antalgique*, souvent abandonnée par le malade car l’immobilisation fait rapidement diminuer la douleur, et un traitement anti-inflammatoire* associé à un protecteur gastrique* pour quatre à cinq jours s’il existe une douleur importante ou un œdème volumineux. Il nous paraît impératif de revoir le blessé systématiquement entre le cinquième et le huitième jour, pour juger de l’évolution et de la gravité réelle des lésions.

Download PDF sample

Abord clinique des urgences traumatiques au cabinet du generaliste (Abord clinique) by Jean-Claude Pire


by Kenneth
4.2

Rated 4.46 of 5 – based on 50 votes